Car Crush

Lieu : Miami, Floride - PRIX APPLIED ARTS 2018
Dédé a trouvé sa voie. Il vend du vent. Dans sa Edsel Corsair 59, il a tout pour plaire : une allure soignée, une gueule de gentil, une grosse bagnole qui traverse les décors pastel-néon de Miami. Les cheveux des filles s‘envolent. Les hommes se prennent pour des boss. Plongée dans cet univers coloré, léger, presque pétillant, je me laisse aller, moi aussi, tombant sous le charme de ces grosses bêtes à quatre roues aux sièges de cuirette brûlants.
Le soleil brille, l’air est chaud, et rien ne semble important. Laisser filer le paysage, les rues de Miami, et s’abandonner à observer les autres, qui nous observent à leur tour, attirés par ces belles machines surannées. Je savoure la fascination qu’elles exercent sur les passants et je les attrape dans mon objectif. Moments grisants.
Un certain rêve américain s’expose sous mes yeux : l’illusion de liberté, l’aspiration à la richesse, la nostalgie et un goût totalement assumé pour l’exagération. En passagère de la Buick Electra 225, en ce mois de juin 2017, sans ceinture de sécurité, sans contrôle ni sur la vitesse ni sur la destination, je vis et je saisis ces instants de bonheur éphémères vécus à l’unisson, les cheveux au vent. Le vent que vend Dédé.

(Ne cherchez pas Dédé, les rues de Miami pleurent sa disparition depuis ce jour d'été 2019 où l'être le plus gentil du monde a choisi de mettre fin à ses jours)